ACCUEIL

 

Article complet au format pdf, cliquer ici

Les glaces, mémoire des climats passés

Frédéric Elie, juillet 2009

La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE. Seuls sont autorisés les extraits, pour exemple ou illustration, à la seule condition de mentionner clairement l’auteur et la référence de l’article.

Nous avons vu dans l’article « Réchauffement climatique » que la reconstitution de l’histoire du climat peut être effectuée grâce aux archives glaciaires. Les glaces, qui constituent les calottes glaciaires ou les glaciers des montagnes, peuvent en effet fournir des renseignements sur les conditions climatiques qui régnaient à l’époque de la formation des différentes couches qui les composent, grâce à des techniques assez difficiles et comportant des imprécisions tant les phénomènes mis en jeu sont complexes. L’enjeu est important : connaître les climats passés, et notamment le rôle des gaz à effet de serre sur leur évolution, contribue aujourd’hui à évaluer l’impact de ces gaz sur le changement climatique dont il est question depuis plusieurs décennies. Cet article présente succinctement les phénomènes par lesquels la glace « mémorise » les conditions climatiques, et comment ils sont exploités lors de l’analyse des carottes prélevées dans les glaces.

SOMMAIRE

1 – introduction

2 – la composition isotopique de la glace

3 – les aérosols et les gaz solubles piégés dans la glace

4 – les bulles d’air piégées dans la glace

5 – datation de la glace



©Frédéric Élie, juillet 2009 - http://fred.elie.free.fr - page 1/1