ACCUEIL

 

 

Article complet au format pdf, cliquer ici


La constante de Bayo et les unités angulaires


Jean-François Lahaeye, 11 mai 2011


avec la collaboration de Norbert Bayo


La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE. Seuls sont autorisés les extraits, pour exemple ou illustration, à la seule condition de mentionner clairement l’auteur et la référence de l’article.


Cet article est une note de synthèse sur ma lecture de M. Bayo, après l'avoir rencontré directement et discuté avec lui de nos points de convergence et au moins de ressemblance, en dépit d'approches méthodologiques différentes.

M. Norbert Bayo a, semble-t-il, édifié sa pensée à partir de considérations cosmologiques. Mais il est parvenu à cueillir des relations physiques insolites : à lire entre les lignes de Kepler et Newton. De mon côté, je suis un expérimentateur, voire un expérimentaliste, c'est donc ce côté plus strictement physicien qui m'a conduit à lire M. Bayo, d'autant plus attentivement que ses thèmes d'investigation sont assez proches des miens, presque complémentaires : son approche des lois de Kepler par les masses volumiques semble porteuse d'un regard original sur la mécanique céleste classique. C'est cette part irréductiblement physique que j'expose comme des notes de lecture, en accord avec M. Bayo et avec son assistance directe (il a fallu s'assurer qu'on se comprenait bien, que j'avais compris sa thèse, et lui la mienne) : une note de synthèse où la rédaction des idées physiques adopte des notations mathématiques plus conformes à l'usage (je renvoie à son site http://www.fractaledelunivers.net pour prendre connaissance de l'intégrale de sa recherche dans son style d'origine).

Je montre en passant comment cette lecture m'a contraint en quelque sorte à finaliser ma réflexion sur les unités d'angles solides en réglant la question des stéradians à peine esquissée dans mon texte du 6 février (Système d'unités: reconsidérations - Jean-François Lahaeye, 6 février 2011).

Je me borne à quelques allusions aux travaux proprement cosmologiques de M. Bayo mais en revanche, je ne les développe pas. Je ne développe pas non plus quelques considérations physiques de M. Bayo, soit que je sois très réservé sur leur pertinence (les notes de M. Bayo sur l'électricité) soit que les thèmes soient trop éloignés de mes domaines de compétence.


Jean-François Lahaeye, 11 mai 2011

©Jean-François Lahaeye, 11 mai 2011 - http://fred.elie.free.fr - page 1/1