ACCUEIL

 

Article complet au format pdf, cliquer ici

étalement des gouttes sur une surface plane : loi de Tanner


Frédéric Élie,

25 mars 2017

La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE. Seuls sont autorisés les extraits, pour exemple ou illustration, à la seule condition de mentionner clairement l’auteur et la référence de l’article.

Une goutte de liquide posée délicatement sur une surface horizontale lisse et propre s'étale très lentement selon une loi temporelle appelée loi d'étalement de Tanner. La présente manip a pour objectif de vérifier ce fait avec de l'eau, de l'alcool éthylique et de l'huile d'olive, ces trois produits ayant des propriétés de mouillage très différentes.

Malgré la simplicité apparente du processus, cette manip est très difficile à faire « sur un coin de table », ceci pour diverses raisons qui seront exposées à partir, précisément, des bases théoriques du phénomène. Celles-ci seront expliquées et l'on verra comment elles conduisent à la loi empirique établie par Tanner. Les écarts entre les résultats obtenus ici et les prédictions théoriques sont significatifs mais porteurs d'enseignement sur la rigueur qu'il faut apporter aux manipulations expérimentales, et la vigilance constante à apporter aux pièges de leur facilité apparente : en hydrodynamique, peut-être plus qu'ailleurs, on tombe volontiers dans ces pièges ; c'est sans doute l'apport intéressant du présent article.

©Frédéric Éliehttp://fred.elie.free.fr, 25 mars 2017