ACCUEIL

 

Article complet au format pdf, cliquer ici

 

Les marées

 

Frédéric Élie, janvier 2006


La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE. Seuls sont autorisés les extraits, pour exemple ou illustration, à la seule condition de mentionner clairement l’auteur et la référence de l’article.

 

Le phénomène des marées est observé depuis des millénaires, mais il a fallu attendre la théorie de la gravitation universelle de Newton pour fournir un premier modèle explicatif et prédictif basé sur l’hypothèse statique. Des modèles plus précis, tenant compte de la nature dynamique des perturbations de l’équilibre de la masse d’eau de la Terre, ont ensuite été développés du XVIIIe au XXe siècle (Laplace, George Darwin, Kelvin, Airy, Whewell, Chazallon, Hough, Poincaré, Roche...), ainsi que les effets dûs aux formes des côtes et à la profondeur de l’eau. Au final ces études ont permis de prédire les marées tant au niveau global qu’au niveau local avec une précision satisfaisante par rapport aux besoins de la navigation. Mais le navigateur expérimenté sait qu’aux valeurs prévues il doit ajouter une marge due aux effets locaux des vents, de la pression atmosphérique, de la température de la mer... c’est ce qui s’appelle « prendre un pied de pilote ».

Le phénomène des marées intéresse aussi les astronomes. En effet, je dirai deux mots de son influence sur les mouvements de la Terre, du système Terre-Lune, notamment le fait que la Lune s’éloigne de la Terre !...


©Frédéric Élie, janvier 2006 - http://fred.elie.free.fr - page 1/1