ACCUEIL

 

Article complet au format pdf, cliquer ici

 

Sur la nocivité des téléphones portables

 

Frédéric Elie, 29/01/2003


La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE. Seuls sont autorisés les extraits, pour exemple ou illustration, à la seule condition de mentionner clairement l’auteur et la référence de l’article.

 

Le domaine des hyperfréquences ( f > 30 MHz) contient ceux des rayonnements microondes et radars et celui des téléphones cellulaires. Des risques potentiels existent dans ces domaines. Toutefois, sans être spécialiste de la téléphonie mobile, je pense que, pour invoquer le principe de précaution, il faut d'abord préciser les objets du domaine auquel il s'applique. Dans la jungle des informations issues d'organismes, de lobbies ou d'associations il faut identifier les arguments minimisés ou bien exagérés, aussi disparates que les intérêts divergents qu'ils servent. De quoi parle-t-on, en somme?...


©Frédéric Élie, 29 janvier 2003 - http://fred.elie.free.fr - page 1/1