ACCUEIL

 

Article complet au format pdf, cliquer ici

 

Relativité Générale :

Le paradoxe de la montgolfière

Réflexions personnelles

 

Frédéric ELIE, juillet 2007

 

La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE. Seuls sont autorisés les extraits, pour exemple ou illustration, à la seule condition de mentionner clairement l’auteur et la référence de l’article.

 

Dans cet article, qui relève plus d’une « provoc » amusante que d’une réelle investigation scientifique, je propose une idée assez osée : celle qui consiste à voir si, à l’époque de Newton, on n’aurait pas pu déjà poser les bases de… la Relativité Générale, en réfléchissant un peu sur le « paradoxe de la montgolfière », et moyennant les quelques outils mathématiques de l’époque !

Ce paradoxe est une idée personnelle originale, donc très contestable, à laquelle j’ai fait allusion dans mon article sur la méthode expérimentale et les OVNIs. Son mérite est de donner l’occasion de faire quelques révisions sur les notions de coordonnées covariantes et contravariantes, ainsi que de se poser des questions naïves sur des notions un peu trop vite acceptées. Au fond, même si l’approche est quelque peu maladroite, la vigilance qui préside à l’esprit de découverte ne consiste-t-elle pas à soulever des questions face à des résultats déjà admis et classés au rang des « vérités » définitivement acquises ?...


©Frédéric Élie, juillet 2007 - http://fred.elie.free.fr - page 1/1