ACCUEIL

 

Article complet au format pdf, cliquer ici

 

Comment disposer d’un certain niveau de connaissance pluridisciplinaire en sciences ?

 

Frédéric ELIE, mai 2005


La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE. Seuls sont autorisés les extraits, pour exemple ou illustration, à la seule condition de mentionner clairement l’auteur et la référence de l’article.

 

Dans cet article je présente les grandes lignes d’une méthode que j’ai forgée par expérience (personnelle et professionnelle) sur la manière de posséder des connaissances pluridisciplinaires en sciences. Elle ne prétend absolument pas que l’on puisse se spécialiser en tous domaines, mais elle propose quelques conseils pour repérer et exploiter les passerelles entre les différentes spécialités scientifiques, afin de s’adapter à des domaines dans lesquels les personnes n’ont pas eu de formation initiale. Les niveaux que l’on peut atteindre par cette méthode sont très variables : ils dépendent de la formation scientifique initiale, de la motivation de découvrir des disciplines nouvelles, du temps disponible, du degré d’application exigé lors du cursus professionnel,… bref de l’objectif que l’on s’est fixé eu égard aux conditions initiales.

Les techniques détaillées de la méthode ne seront pas présentées ici. J’ai écrit ce résumé suite à différentes remarques de visiteurs de mon site qui s’interrogeaient sur son apparence pluridisciplinaire. J’espère qu’ils trouveront ici une réponse de principe satisfaisante.

On trouvera par ailleurs, dans l’article « méthode expérimentale » quelques réflexions sur le sujet, toutes axées sur la préoccupation suivante : dans ses fondements et sa démarche la science, plus exactement l’esprit scientifique, est indivisible, aussi comment inviter les gens à se l’approprier tout en dépassant les barrières qui peuvent être des obstacles décourageants, entre les inévitables spécialisations ?...

 


©Frédéric Élie, mai 2005 - http://fred.elie.free.fr - page 1/1