ACCUEIL

Article complet au format pdf, cliquer ici


Prismes et arc-en-ciel

 

Frédéric Elie


création: septembre 2007

modifié le: 19 mars 2011

(correction de la figure 5, après remarques de Michel Gourgeot que je remercie)


La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE. Seuls sont autorisés les extraits, pour exemple ou illustration, à la seule condition de mentionner clairement l’auteur et la référence de l’article.

Observer un arc-en-ciel est toujours un plaisir doublé d’étonnement : pourquoi dans certains cas la décomposition en différentes couleurs est-elle inversée ? pourquoi à côté de l’arc-en-ciel principal se trouve parfois un second arc-en-ciel, appelé « écho », d’intensité moindre ? quels phénomènes optiques conditionnent l’apparition d’un arc-en-ciel ? peut-on calculer la distance d’un arc-en-ciel ?... et d’autres questions liées aux observations « populaires » : pourquoi dit-on que lorsque l’arc-en-ciel a les « pieds dans l’eau » la pluie va continuer ?

L’étude de l’arc-en-ciel nous conduit à nous intéresser aussi à la dispersion de la lumière visible par les prismes. Nous profitons également de l’occasion pour dire quelques mots sur d’autres phénomènes optiques dans l’atmosphère : parhélies, piliers, faux soleils...