ACCUEIL

 

Article complet au format pdf, cliquer ici

La réfutabilité de Popper dans l'interprétation réaliste et l'interprétation fictionaliste de la science


Frédéric Élie

17 mars 2014

édité sur le site en octobre 2015

La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE. Seuls sont autorisés les extraits, pour exemple ou illustration, à la seule condition de mentionner clairement l’auteur et la référence de l’article.

Sommaire:


1 – Les grandes lignes du réalisme philosophiques en science

2 – Les grandes lignes du fictionalisme philosophique en science

3 – Le réel selon le réalisme philosophique en science

4 – Le réel selon le fictionalisme philosophique en science

5 - La méthode scientifique selon le réalisme philosophique en science: la recherche de la preuve et l'induction

6 - La méthode scientifique selon le fictionalisme philosophique en science: la recherche de la contre-preuve (ou réfutation) contredisant l'hypothèse inductive

7 - En pratique, les deux démarches n'ont pas grandes conséquences

8 - En éthique, et en politique, c'est déjà différent

9 - Impacts sur les catégories cognitives et les invariances

10 - Lois et théorèmes

11 - Rôle des mathématiques en réalisme et en fictionalisme scientifiques

12 - Positivisme logique de L. Wittgenstein

13 - En fictionalisme, les expériences cruciales relèvent-elles de la théorie même dont elles forment la limite?

14 - Quelle différence entre positivisme scientifique et fictionalisme?

15 - Le fictionalisme privilégie, à côté de l'approche expérimentale, le caractère formel et cohérent d'un modèle théorique, même s'il utilise des concepts abstraits et difficilement saisissables par l'expérience sensible

16 - Relation entre fictionalisme et monisme philosophique

17 - conséquences possibles en philosophie politique

© Frédéric Éliehttp://fred.elie.free.fr, octobre 2015