ACCUEIL

 

Article complet au format pdf, cliquer ici

Théorème de Thévenin


Frédéric Élie,

9 janvier 2017

La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE. Seuls sont autorisés les extraits, pour exemple ou illustration, à la seule condition de mentionner clairement l’auteur et la référence de l’article.

Le calcul de la tension électrique aux bornes d'un circuit compliqué, formé d'éléments en série et d'éléments en parallèle, alimentés par une source de tension, peut s'avérer fastidieux si l'on cherche à déterminer tranche par tranche les impédances équivalentes et les tensions à leurs bornes. Le problème devient plus maniable grâce au théorème de Thévenin : tout circuit électrique constitué d'éléments à caractéristiques linéaires (tels que des résistances) et alimenté par une source de tension est équivalent à un simple dipôle de Thévenin, c'est-à-dire une source de tension équivalente et une résistance équivalente montée en série avec elle, aux bornes de cet ensemble est branchée la charge d'utilisation.

Le présent article propose un TP très simple qui consiste à « vérifier » les formules de transformation de Thévenin à partir de mesures de résistances et de tensions sur un circuit constitué de résistances montées en « T ».


©Frédéric Éliehttp://fred.elie.free.fr, 9 janvier 2017 - page 1/1