ACCUEIL

 

 Article complet au format pdf, cliquer ici


Propulsion d’un navire par Turbovoile et contrôle de la couche limite

 

Frédéric Elie, juillet 2010

 

La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE. Seuls sont autorisés les extraits, pour exemple ou illustration, à la seule condition de mentionner clairement l’auteur et la référence de l’article.

 

Equipant le navire de l’équipe du commandant Jacques-Yves Cousteau, « L’Alcyone » (la fille du vent), le système de propulsion par turbovoile permet, par un ingénieux moyen de contrôle de la couche limite développé par l’écoulement de l’air sur des cylindres métalliques, et donc par le contrôle de la traînée et de la portance, de diminuer de 30% l’énergie nécessaire à une propulsion par hélice au moyen de moteurs. C’est donc un auxiliaire prometteur pour économiser les besoins énergétiques en propulsion navale. Le principe n’est pas nouveau et, aujourd’hui, quelques prototypes de navires, plus imposants que l’Alcyone, sont en cours d’expérimentation.

Lorsque l’Alcyone est venu mouiller quelques jours dans le port de La Seyne-sur-Mer en avril 2010, j’ai pu le visiter et avec l’aimable autorisation de son skipper, prendre quelques photos...



©Frédéric Élie, juillet 2010 - http://fred.elie.free.fr - page 1/1