ACCUEIL

 

Article complet au format pdf, cliquer ici

Unités naturelles revisitées et cosmologie cohérente avec elles


Jean-François LAHAEYE, 22 février 2008 et 16 février 2009

édité dans ce site en février 2015

La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE. Seuls sont autorisés les extraits, pour exemple ou illustration, à la seule condition de mentionner clairement l’auteur et la référence de l’article.

Cet article présente mes réflexions sur les unités de Stoney et sur la cosmologie pour laquelle j'ai établi des équations non orthodoxes qui débouchent sur un système d'unités cohérentes. Les raisonnements qui y sont exposés mettent en vis-à-vis deux pôles: l'un microphysique avec le système de Stoney dont j'ai élucidé le rattachement au système de Planck, l'autre astrophysique dans lequel notre univers puisse être un trou noir et le rester, au lieu d'en sortir (par inflation) de ses limites.

Ma façon de concevoir une cosmologie aboutit à un système d'unités: j'ai esquissé un système d'équations différentielles cosmologiques compatible avec un « trou noir univers », mais il semble, à première vue, incompatible avec l'accélération de l'expansion dont on parle depuis quelques années (cependant Jean Perdijon dans son petit livre magnifique De l'Univers, Ellipses, 2000, proposait une explication crédible de cette expansion).

Concernant ces unités cosmologiques, j'ai constaté que, telles quelles, elles ne sont pas compatibles avec la constante de Bayo (1) (mais une modification assez simple permet de la retrouver...).

L'exposé comprend alors deux parties: la première porte sur un système d'unités naturelles associant le système de Stoney et le système de Planck, au prix de variations de certaines « constantes », la seconde traite du modèle cosmologique fondé sur l'hypothèse d'un univers trou noir, en expansion, mais sans singularité « initiale », donc pour lequel les variations de certaines « constantes » de la nature, conjecturées dans la première partie, seraient les indicateurs de ce caractère unitaire.

1Jean-François Lahaeye, avec la collaboration de Norbert Bayo: La constante de Bayo et les unités angulaires – 11 mai 2011, site http://fred.elie.free.fr



© Jean-François Lahaeyehttp://fred.elie.free.fr, février 2015